Le Migration Media Award (MMA) est un prix qui reconnaît et récompense l'excellence, la pertinence et la qualité de travaux journalistiques traitant de la migration dans la région euro-méditerranéenne. Pour la première édition en 2017, 35 journalistes basés dans un pays de l’Union Européenne (UE) ou dans un Pays du Sud Partenaire de l’Union Européenne ont été récompensés par le jury du MMA, et leurs travaux publiés sur le site www.migration-media-award.eu/fr/lauréats.

Afin de maintenir le niveau de qualité des travaux produits l’année dernière et d’encourager un plus grand nombre d’applications, l’édition 2018 du MMA va récompenser 48 travaux publiés dans les formats suivants: vidéo, radio, presse écrite, presse en ligne, multimédia et photo. Ces travaux doivent résulter d’enquêtes approfondies, dénuées de sensationnalisme, contribuant à équilibrer le discours sur la migration, en le rendant plus nuancé et moins polarisé, et en s’appuyant systématiquement sur des faits établis.

Les candidatures consistent à soumettre un travail journalistique déjà publié ainsi qu’une proposition de sujet pour une nouvelle production, et si sélectionnés, le prix prendra la forme d’un contrat financé par l'UE pour réaliser cette proposition en produisant un nouveau contenu original, plus long ou plus détaillé, avec plus de recherches et couvrant d'autres aspects de la migration ou la question initialement traitée dans le travail déjà publié. Les candidats intéressés sont invités à consulter la section Eligibilité & Candidature, puis à télécharger le formulaire de candidature en ligne disponible sur ce site.

Le MMA est organisé conjointement par deux programmes financés par la Direction Générale des Négociations de Voisinage et d'Elargissement (DG NEAR) de l’UE, l’Euromed Migration IV mis en œuvre par le Centre International pour le Développement de Politiques Migratoires (ICMPD) et par l’Open Media Hub coordonné par la Thomson Foundation, ainsi que par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Promotion du Commerce de la République de Malte, et le Bureau Européen d’Appui en matière d’Asile (EASO).